Marchands florentins et trafics caravaniers : une connexion à travers les négociants juifs dans la Méditerranée du XVe siècle (Ingrid Houssaye Michienzi)

 

Capture d’écran 2016-05-25 à 13.55.51

prog._congr.arras

La communication a pour but de présenter comment les marchands florentins réussissaient à accéder aux trafics caravaniers transsaharien et du Moyen-Orient grâce à des relations d’affaires tissées avec des artisans, négociants et boutiquiers juifs sur les places commerciales de Ciutat de Majorque et de Brousse (Anatolie). Elle sera basée sur la documentation laissée par des compagnies d’affaires florentines, croisées avec d’autres sources disponibles pour le Maghreb comme pour l’Empire ottoman. Il s’agit notamment des deux fonds majeurs que sont les archives Datini et Salviati en Toscane.

Lire la suite

Financial Innovation in the Early Modern Age. Reconsiderations through Business Firm Archives (Nadia Matringe)

Joint ABH-GUG Conference - copie

Les 26, 27 et 28 mai 2016, l’Association of Business Historians (ABH) et La Gesellschaft für Unternehmensgeschichte e.V. (GUG) tiendront leur congrès commun (Joint ABH-GUG Congress) à l’Université Humbolt (Berlin) sur le thème Creativity and Entreprenuership in the Global Economy.

 Nadia Matringe y présentera une communication sur le thème :
«  Financial Innovation in the Early Modern Age.
Reconsiderations through Business Firm Archives »

Retrouver le programme complet du congrès
Toutes les informations sur le congrès

 

[Séminaire 2015-2016]

Séminaire « Entreprises, régions de productions et marchés en Europe »
ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris, salle de l’IHMC (escalier D, 3e étage)

Mercredi 24 février 2016, 17h-19h

Ingrid HOUSSAYE MICHIENZI (Villa I Tatti-Harvard, Florence)
Suzanne LASALLE (EUI, Florence)

« Un tissu de soie florentin, de sa fabrication à sa vente
à la cour du sultan ottoman, fin XVe siècle »

Les plus anciens témoins de la partie double en territoire portugais : les registres da Colle (Joana Sequeira et Ana Cardoso)

VIII.-Encontro - copieJoana Sequeira e Ana Cardoso,
« Os livros de contas de Michele da Colle (1462-63) :
primeiro exemplo de partidas dobradas
em Portugal ? »

Le 11 décembre 2015, Ana Cardoso et Joana Sequeira ont été invitées aux VIIIe Rencontres d’histoire de la comptabilité organisées à Lisbonne par La Comissão de História da Contabilidade da Ordem dos Contabilistas Certificados. Leur intervention a porté sur les livres de comptabilité du marchand Michele da Colle (1462-63) qui peuvent être considérés les plus anciens exemples d’application de la partie double en territoire portugais.

Réalisée à l’occasion de cette rencontre,  l’interview de Joana Sequeira et Ana Cardoso a été mise en ligne par les organisateurs (à partir de la 28′ jusqu’à 1mn 32′) :

Annonce de la Rencontre sur le site de l’Université de Lisbonne.

Michele da Colle: um mercador pisano em Lisboa no século XV (Joana Sequeira)

Con_Gran_MareNouvelle publication de la Cátedra Alberto Benveniste (Lisbonne), dirigée par  Nunziatella Alessandrini, Susana Mateus, Mariagrazia Russo & Gaetano Sabatini,  Con gran mare e fortuna: Circulação de mercadorias, pessoas e ideias entre Portugal e Itália na Época Moderna est un ouvrage collectif consacré aux relations commerciales entre le Portugal et l’Italie à l’Epoque moderne. Joana Sequeira y a contribué :

Joana Sequeira,
«  Michele da Colle: um mercador pisano em Lisboa no século XV »,

 

Joana Sequeira, « Michele da Colle : um mercador pisano em Lisboa no século XV », dans N. Alessandrini, S. Mateus, M. Russo & G. Sabatini (orgs.), Con gran mare e fortuna: Circulação de mercadorias, pessoas e ideias entre Portugal e Itália na Época Moderna, Lisboa, Cátedra A. Benveniste da Faculdade de Ciências Sociais e Humanas da Universidade de Lisboa, 2015 (Série monográfica ; 7), p. 21-34. Disponible sur : https://www.academia.edu/21154420/Michele_da_Colle_um_mercador_pisano_em_Lisboa_no_s%C3%A9culo_XV

Le commerce du fil de soie et des soieries à Lyon au XVIe siècle: un luxe italien ? (Nadia Matringe)

Le Commerce du LuxeNadia MATRINGE, « Le commerce du  fil de soie et des soieries à Lyon au XVIe siècle: un luxe italien ? », dans Le commerce du luxe. Production, exposition et circulation des objets précieux du Moyen Âge à nos jours, sous la dir. de N. Coquery et A. Bonnet, Paris, Mare & Martin, 2015, p. 38-45.

Présentation de l’ouvrage :
Il est peu de questions qui aient donné lieu à un aussi grand nombre de controverses que celle du luxe. La raison en est simple. Cette expression ne désigne pas une chose déterminée ; elle a au contraire un sens mobile et relatif et s’applique, selon les temps et selon les lieux, à des objets toujours différents […]. Il n’existe guère un seul article parmi ceux qui sont regardés aujourd’hui comme indispensables à l’existence, ou une seule amélioration d’une nature quelconque, qui n’ait été dénoncé à son apparition comme une superfluité inutile ou comme étant en quelque sorte nuisible. Dictionnaire encyclopédiqueuniversel de Camille Flammarion, 1894-98 (« Consommation »).
La notion de luxe a souvent été condamnée par les moralistes et contestée par les économistes. Or l’identité distinctive du luxe, construction culturelle, économique et sociale qui repose sur la rareté, le savoir-faire, la provenance ou la convoitise, défie les définitions univoques. L’ouvrage entend revenir sur cet objet historique problématique en posant la question de la production, de la diffusion et de la consommation des objets de luxe – l’intérêt heuristique du marché du luxe est bien de mettre au premier plan la question des circulations et des connections –, et en analysant la spécialisation progressive d’un commerce qui concourt à l’embellissement de la personne ou du cadre de vie. Les contributions qui le composent sont issues d’une manifestation scientifique interdisciplinaire organisée à Lyon en 2012, qui était largement ouverte d’un point de vue chronologique, spatial et disciplinaire. Le luxe a souvent été cantonné aux productions des beaux-arts ; il s’agit ici d’en montrer la richesse et la diversité et d’observer comment se sont progressivement mis en place, des marchés spécialisés. L’ouvrage développe trois approches spécifiques : la circulation spatiale du luxe (marchands et marchandises), l’économie du luxe (concevoir, produire, vendre), les circulations sociales du luxe (luxe et demi-luxe).
Table des matières de l’ouvrage (pdf)

The hidden face of public debt in 16th century France (Nadia Matringe)

22 janvier 2016
Kolloquium Westeuropäische Geschichte
Historisches Seminar. Ludwig-Maximilians-Universität München

Dans le cadre d’un workshop organisé par le Prof. Dr. Mark Hengerer,
intervention de Nadia Matringe :

The hidden face of public debt in 16th century France.
Merchant banks and the organization of the loan market

Programme du workshop (pdf)

[Séminaire 2015-2016] Entreprises, régions de production et marchés en Europe (XIIIe-XVIIe siècle)

Le séminaire  « Entreprises, régions de production et marchés en Europe (XIIIe-XVIIe siècle) » reprend le mercredi 25 novembre 2015.

2e et 4e mercredis du mois de 17 h à 19 h, jusqu’au 15 juin 2015.
École normale supérieure (45 rue d’Ulm, 75005 Paris), salle IHMC (escalier D, 3e étage).

Lire la suite