[Colloque] Retour au pays de Cocagne. Nouvelles perspectives sur l’histoire du pastel languedocien

 

Retour au pays de Cocagne. Nouvelles perspectives sur l’histoire du pastel languedocien (XIVe-XVIIIe siècles)

prog-pastel-affiche15 et 16 décembre 2016
Toulouse, Hôtel d’Assézat, salle Clémence Isaure

Colloque organisé avec le soutien du
programme ENPrESA, des laboratoires ICT (EA 337) et FRAMESPA (UMR 5136), et de la Société
archéologique du Midi de la France.

Organisation : Judicaël Petrowiste (Université Paris Diderot, ICT et FRAMESPA)

Télécharger le programme (pdf)

Lire la suite

[Séminaire 2016-2017] Entreprises, régions de production et marchés en Europe (XIIIe-XVIIe siècle)

Le séminaire  « Entreprises, régions de production et marchés en Europe (XIIIe-XVIIe siècle) » reprend le mercredi 9 novembre 2016.

2e et 4e mercredis du mois de 17 h à 19 h, du 9 novembre 2016 au 14 juin 2017 .
École normale supérieure (45 rue d’Ulm, 75005 Paris), salle IHMC (escalier D, 3e étage). Lire la suite

Italian enterprise, the Lyons market and Europe in the 16th century (Nadia Matringe)

On the open Archive HAL (https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01376917)

1467624834Book summary of :
Nadia MATRINGE, La Banque en Renaissance. Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 416 p. ISBN 978-2-7535-4956-2.

Abstract
The existence of a powerful Italian merchant community in 16th century Lyons raises, from an economic history perspective, questions related to the convergence of opportunities offered by the marketplace and the commercial projects of firms that decided to settle there. To what extent did the activity of Italian businessmen condition Lyons’ economic life and how did Italian businessmen adapt to pre-existing economic structures? What relations did Italian banks in Lyons maintain with their Italian parent companies and what role did Lyons play in the business strategies of Italian firms at a European scale? Can we talk of a Florentine, Lucquese or  » Tuscan  » identity of firms, and how should it be defined in relation to other existing models of enterprise in the rest of the Mediterranean and Northern Europe? How did these forms of organization serve business activity conducted in Lyons? Finally, how did the different Italian banks deal with each other, and with other economic operators on the marketplace and in the French Kingdom?

[Colloque] Economic issues of the Early Modern Period. Business enterprises, spaces, markets

Colloque conclusif de l’ANR ENPrESA

affiche-colloque-salviatiEconomic issues of the Early Modern Period
Business enterprises, spaces, markets

European University Institute
Villa Salviati and Badia Fiesolana, Florence, Italy

24-26 November 2016

Convenors: Luca Molà (European University Institute), Mathieu Arnoux (Université Paris Diderot / EHESS-CRH).

Organization committee: Ingrid Houssaye Michienzi (CNRS-Orient & Méditerranée-UMR 8167), Suzanne Lassalle (European University Institute), Agnès Pallini-Martin (EHESS-CRH/ANR ENPrESa).

Program Leaflet

Lire la suite

La banque en Renaissance. Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle (Nadia Matringe)

1467624834Nadia Matringe, La banque en Renaissance. Les Salviati  et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 418 p. (collection « Histoire »).
Avec le soutien de l’Institut universitaire européen de Florence et de l’ANR Enpresa.
ISBN : 978-2-7535-4956-2

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage de Nadia Matringe.
Issu de sa thèse couronnée par le prix 2014 décerné par l’Association européenne d’histoire de l’entreprise (EBHA), l’ouvrage explore les raisons d’une success story qui a duré plus longtemps que l’on a souvent voulu le croire. Fondée sur l’analyse des archives de l’une des premières maisons de Lyon, la banque Salviati, l’étude met au jour les formes d’organisation et de calcul qui ont permis aux Italiens de tirer parti de la croissance économique sans précédent qu’a connue l’Europe au XVIe siècle, et d’assurer la durabilité de leurs entreprises dans leurs terres d’origines et dans le monde. Lire la suite

[Séminaire 2015-2016] Conférence de Maryanne Kowaleski le 15 juin 2016

Kowaleski pictureSéminaire « Entreprises, régions de productions et marchés en Europe, XIIIe-XVIIe siècles »
ENS, 45 rue d’Ulm 75005 Paris, salle de l’IHMC (escalier D, 3e étage)
Mercredi 15 juin 2016, 17h-19h

Maryanne KOWALESKI, Joseph Fitzpatrick S.J. Distinguished Professor of History and Medieval Studies at Fordham University, New York, et  Directeure d’études invitée à l’EHESS

La conférence donnée par Maryanne Kowaleski aura pour thème :

Les formes changeantes de rétribution des marins médiévaux
(Changing Forms of Compensation for Medieval Mariners)

Abstract : This paper traces changes in how mariners (including shipmasters, pilots, common seamen, fishers, and lowly cabin boys) were compensated for their work aboard ships in medieval England from the thirteenth to early sixteenth centuries. The “shares system” and portage (Fr. mareage, Sp. quintalada) dominated the fishing and carrying trades in the earlier period, but was increasingly replaced by set wages, a development influenced by economic, political, and technological changes.

Retrouver le programme des conférences données par Maryanne Kowaleski à l’EHESS.

[Appel à candidature] IXe Atelier doctoral d’Arezzo, 4-8 juillet 2016

csm_Arezzo_a5908ba3dbIXe Atelier doctoral « Sources pour l’histoire économique européenne, XIIIe-XVIIe siècles »
Thématique 2016 : Les produits, production, échanges, consommation

Arezzo, Fraternita dei Laici , 4 – 8 juillet 2016

L’École française de Rome, en collaboration avec l’Université Paris-7 « Denis Diderot », l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS-Université Paris-1), la Fraternita dei Laici d’Arezzo, l’Université de Sienne (Dipartimento di Scienze della formazione, scienze umane e della comunicazione interculturale di Arezzo) et l’Istituto storico italiano per il Medio Evo, proposent 15 bourses pour des jeunes chercheurs – doctorants ou post-doctorants de la Communauté européenne – travaillant sur des thèmes relatifs à l’économie européenne pré-industrielle. Ces bourses prennent en charge les frais de séjour. Lire la suite

Marchands florentins et trafics caravaniers : une connexion à travers les négociants juifs dans la Méditerranée du XVe siècle (Ingrid Houssaye Michienzi)

 

Capture d’écran 2016-05-25 à 13.55.51

prog._congr.arras

La communication a pour but de présenter comment les marchands florentins réussissaient à accéder aux trafics caravaniers transsaharien et du Moyen-Orient grâce à des relations d’affaires tissées avec des artisans, négociants et boutiquiers juifs sur les places commerciales de Ciutat de Majorque et de Brousse (Anatolie). Elle sera basée sur la documentation laissée par des compagnies d’affaires florentines, croisées avec d’autres sources disponibles pour le Maghreb comme pour l’Empire ottoman. Il s’agit notamment des deux fonds majeurs que sont les archives Datini et Salviati en Toscane.

Lire la suite

Financial Innovation in the Early Modern Age. Reconsiderations through Business Firm Archives (Nadia Matringe)

Joint ABH-GUG Conference - copie

Les 26, 27 et 28 mai 2016, l’Association of Business Historians (ABH) et La Gesellschaft für Unternehmensgeschichte e.V. (GUG) tiendront leur congrès commun (Joint ABH-GUG Congress) à l’Université Humbolt (Berlin) sur le thème Creativity and Entreprenuership in the Global Economy.

 Nadia Matringe y présentera une communication sur le thème :
«  Financial Innovation in the Early Modern Age.
Reconsiderations through Business Firm Archives »

Retrouver le programme complet du congrès
Toutes les informations sur le congrès

 

[Séminaire 2015-2016]

Séminaire « Entreprises, régions de productions et marchés en Europe »
ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris, salle de l’IHMC (escalier D, 3e étage)

Mercredi 24 février 2016, 17h-19h

Ingrid HOUSSAYE MICHIENZI (Villa I Tatti-Harvard, Florence)
Suzanne LASALLE (EUI, Florence)

« Un tissu de soie florentin, de sa fabrication à sa vente
à la cour du sultan ottoman, fin XVe siècle »