Publications des membres à partir de la documentation Salviati

Ingrid Houssaye Michienzi, « Reconstruire des réseaux d’affaires à partir de sources comptables : des exemples toscans (XIVe-XVIe siècles) », dans H. Bresc dir., Réseaux politiques et économiques, Paris, Édition électronique du CTHS (Actes des congrès des sociétés historiques et scientifiques), 2016, p. 123-134.

, « Les milieux d’affaires florentins, le commerce des draps et les marchés ottomans à la fin du XVe et au début du XVIe siècle », Mélanges de l’École française de Rome – Moyen Âge [En ligne], 127-2, 2015, mis en ligne le 12 octobre 2015. URL : http://mefrm.revues.org/2753

Nadia Matringe, La banque en Renaissance. Les Salviati  et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 418 p. (collection « Histoire »).

—, « Le commerce du fil de soie et des soieries à Lyon au XVIe siècle : un luxe italien ?»,  in N. Coquery et A. Bonnet (dir.), Le Commerce du luxe. Production, exposition et circulation des objets précieux du Moyen Age à nos jours, Paris, Ed. Mare & Martin, 2015, p. 38-45.

Agnès Pallini-Martin« Notes sur un témoignage inédit : les ricordi du « Libro debitori e creditori » de Giuliano da Gagliano (1503-1521) », Laboratoire italien [Online], 17 | 2016, Online since 30 August 2016.

—, « la gestion et la maîtrise du temps et de l’espace dans la pratique marchande de la compagnie Salviati de Lyon autour de 1500 »,  Mélanges de l’École française de Rome – Italie et Méditerranée modernes et contemporaines, 125-1, 2013. URL :  http://mefrim.revues.org/1245

—, « L’installation d’une famille de marchands-banquiers florentins à Lyon au début du XVIe siècle », dans J.-L. Gaulin, S. Rau, Lyon vu/e d’ailleurs (1245-1800), échanges, compétitions et perceptions, Lyon : PUL, 2009, p. 71-89.

Joana Sequeira, «Entre Lisboa e Pisa: alguns exemplos de viagens comerciais no terceiro quartel do século XV», in Rui Macário (Ed) – Ao tempo de Vasco Fernandes. Viseu: DGPC/ Museu Grão Vasco/ Projecto Património, 2016, pp. 173-185.

—, « Michele da Colle : um mercador pisano em Lisboa no século XV », dans N. Alessandrini, S. Mateus, M. Russo & G. Sabatini (orgs.), Con gran mare e fortuna: Circulação de mercadorias, pessoas e ideias entre Portugal e Itália na Época Moderna, Lisboa, Cátedra A. Benveniste da Faculdade de Ciências Sociais e Humanas da Universidade de Lisboa, 2015, p. 21-34. Disponible sur : https://www.academia.edu/21154420/Michele_da_Colle_um_mercador_pisano_em_Lisboa_no_s%C3%A9culo_XV

—, « A companhia Salviati-Da Colle e o comércio de panos de seda florentinos em Lisboa no século XV », De Medio Aevo, 7, 2015-1, p. 47-62. Disponible sur : http://capire.es/eikonimago/index.php/demedioaevo/article/view/140/249

Matthieu Scherman, « Observations sur les conséquences financières d’une crise politique: l’expulsion des Florentins de Venise vue de la comptabilité Salviati (1451-1454) », dans Le crisi finanziarie. Gestione, implicazioni sociali e conseguenze nell’età préindustrial, a cura di Giampiero Nigro, Florence, Florence University Press, 2016, p. 395-409.

—, « Les “pauvres de Dieu” et les marchands-banquiers, la redistribution chez les Salviati de Londres (vers 1445-vers 1465) », Traverse. Revue d’histoire, 1, 2015, p. 65-78.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.