Archives de catégorie : Activités des membres

[Texte libre] Italian enterprise, the Lyons market and Europe in the 16th century (Nadia Matringe)

On the open Archive HAL (https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01376917)

1467624834Book summary of :
Nadia MATRINGE, La Banque en Renaissance. Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 416 p. ISBN 978-2-7535-4956-2.

Abstract
The existence of a powerful Italian merchant community in 16th century Lyons raises, from an economic history perspective, questions related to the convergence of opportunities offered by the marketplace and the commercial projects of firms that decided to settle there. To what extent did the activity of Italian businessmen condition Lyons’ economic life and how did Italian businessmen adapt to pre-existing economic structures? What relations did Italian banks in Lyons maintain with their Italian parent companies and what role did Lyons play in the business strategies of Italian firms at a European scale? Can we talk of a Florentine, Lucquese or  » Tuscan  » identity of firms, and how should it be defined in relation to other existing models of enterprise in the rest of the Mediterranean and Northern Europe? How did these forms of organization serve business activity conducted in Lyons? Finally, how did the different Italian banks deal with each other, and with other economic operators on the marketplace and in the French Kingdom?

[Article] Notes sur un témoignage inédit : les ricordi du « Libro debitori e creditori » de Giuliano da Gagliano (1503-1521) (Agnès Pallini-Martin)

Agnès Pallini-Martin« Notes sur un témoignage inédit : les ricordi du « Libro debitori e creditori » de Giuliano da Gagliano (1503-1521) », Laboratoire italien [En ligne], 17 | 2016, mis en ligne le  30 août 2016.

Résumé
[Français] Les pages de garde d’un livre de compte peuvent parfois réserver des surprises, comme ces mémoires de Giuliano da Gagliano, marchand-banquier florentin proche des Médicis. Actif à Lyon entre 1482 et 1495, il rédige ces ricordi de retour à Florence, de 1503 à 1521. Continuer la lecture

[Livre] La banque en Renaissance. Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle (Nadia Matringe)

1467624834Nadia Matringe, La banque en Renaissance. Les Salviati et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 418 p. (collection « Histoire »).
Avec le soutien de l’Institut universitaire européen de Florence et de l’ANR Enpresa.
ISBN : 978-2-7535-4956-2

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage de Nadia Matringe.
Issu de sa thèse couronnée par le prix 2014 décerné par l’Association européenne d’histoire de l’entreprise (EBHA), l’ouvrage explore les raisons d’une success story qui a duré plus longtemps que l’on a souvent voulu le croire. Fondée sur l’analyse des archives de l’une des premières maisons de Lyon, la banque Salviati, l’étude met au jour les formes d’organisation et de calcul qui ont permis aux Italiens de tirer parti de la croissance économique sans précédent qu’a connue l’Europe au XVIe siècle, et d’assurer la durabilité de leurs entreprises dans leurs terres d’origines et dans le monde. Continuer la lecture

[Article] Observations sur les conséquences financières d’une crise politique : l’expulsion des Florentins de Venise vue de la comptabilité Salviati, 1451-1454 (Matthieu Scherman)

Matthieu Scherman, « Observations sur les conséquences financières d’une crise politique: l’expulsion des Florentins de Venise vue de la comptabilité Salviati (1451-1454) », dans Le crisi finanziarie. Gestione, implicazioni sociali e conseguenze nell’età préindustrial, a cura di Giampiero Nigro, Florence, Florence University Press, 2016, p. 395-409.

Résumé
[Français]
Alors que les Florentins avaient fait de Venise leur principal centre financier, le Sénat décide de les expulser en juin 1451. L’histoire est connue. Pourtant, d’un point de vue économique et financier, il a été peu question de la déstabilisation du marché des changes européens provoquée par la décision vénitienne. Or la rapidité avec laquelle ils sont rappelés (après la paix de Lodi d’avril 1454) est un premier indice de l’importance des enjeux. Les comptabilités de la famille florentine des Salviati sont un excellent observatoire de la situation induite par une décision politique. Continuer la lecture

[Intervention] Marchands florentins et trafics caravaniers : une connexion à travers les négociants juifs dans la Méditerranée du XVe siècle (Ingrid Houssaye Michienzi)

 

Capture d’écran 2016-05-25 à 13.55.51

prog._congr.arras

La communication a pour but de présenter comment les marchands florentins réussissaient à accéder aux trafics caravaniers transsaharien et du Moyen-Orient grâce à des relations d’affaires tissées avec des artisans, négociants et boutiquiers juifs sur les places commerciales de Ciutat de Majorque et de Brousse (Anatolie). Elle sera basée sur la documentation laissée par des compagnies d’affaires florentines, croisées avec d’autres sources disponibles pour le Maghreb comme pour l’Empire ottoman. Il s’agit notamment des deux fonds majeurs que sont les archives Datini et Salviati en Toscane.

Continuer la lecture

[Intervention] Financial Innovation in the Early Modern Age. Reconsiderations through Business Firm Archives (Nadia Matringe)

Joint ABH-GUG Conference - copie

Les 26, 27 et 28 mai 2016, l’Association of Business Historians (ABH) et La Gesellschaft für Unternehmensgeschichte e.V. (GUG) tiendront leur congrès commun (Joint ABH-GUG Congress) à l’Université Humbolt (Berlin) sur le thème Creativity and Entreprenuership in the Global Economy.

 Nadia Matringe y présentera une communication sur le thème :
«  Financial Innovation in the Early Modern Age.
Reconsiderations through Business Firm Archives »

Retrouver le programme complet du congrès
Toutes les informations sur le congrès

 

[Intervention] Les plus anciens témoins de la partie double en territoire portugais : les registres da Colle (Joana Sequeira et Ana Cardoso)

VIII.-Encontro - copieJoana Sequeira e Ana Cardoso,
« Os livros de contas de Michele da Colle (1462-63) :
primeiro exemplo de partidas dobradas
em Portugal ? »

Le 11 décembre 2015, Ana Cardoso et Joana Sequeira ont été invitées aux VIIIe Rencontres d’histoire de la comptabilité organisées à Lisbonne par La Comissão de História da Contabilidade da Ordem dos Contabilistas Certificados. Leur intervention a porté sur les livres de comptabilité du marchand Michele da Colle (1462-63) qui peuvent être considérés les plus anciens exemples d’application de la partie double en territoire portugais.

Réalisée à l’occasion de cette rencontre,  l’interview de Joana Sequeira et Ana Cardoso a été mise en ligne par les organisateurs (à partir de la 28′ jusqu’à 1mn 32′) :

Annonce de la Rencontre sur le site de l’Université de Lisbonne.

[Article] Michele da Colle: um mercador pisano em Lisboa no século XV (Joana Sequeira)

Con_Gran_MareNouvelle publication de la Cátedra Alberto Benveniste (Lisbonne), dirigée par  Nunziatella Alessandrini, Susana Mateus, Mariagrazia Russo & Gaetano Sabatini,  Con gran mare e fortuna: Circulação de mercadorias, pessoas e ideias entre Portugal e Itália na Época Moderna est un ouvrage collectif consacré aux relations commerciales entre le Portugal et l’Italie à l’Epoque moderne. Joana Sequeira y a contribué :

Joana Sequeira,
«  Michele da Colle: um mercador pisano em Lisboa no século XV »,

 

Joana Sequeira, « Michele da Colle : um mercador pisano em Lisboa no século XV », dans N. Alessandrini, S. Mateus, M. Russo & G. Sabatini (orgs.), Con gran mare e fortuna: Circulação de mercadorias, pessoas e ideias entre Portugal e Itália na Época Moderna, Lisboa, Cátedra A. Benveniste da Faculdade de Ciências Sociais e Humanas da Universidade de Lisboa, 2015 (Série monográfica ; 7), p. 21-34. Disponible sur : https://www.academia.edu/21154420/Michele_da_Colle_um_mercador_pisano_em_Lisboa_no_s%C3%A9culo_XV

[Article] Le commerce du fil de soie et des soieries à Lyon au XVIe siècle: un luxe italien ? (Nadia Matringe)

Le Commerce du LuxeNadia MATRINGE, « Le commerce du  fil de soie et des soieries à Lyon au XVIe siècle: un luxe italien ? », dans Le commerce du luxe. Production, exposition et circulation des objets précieux du Moyen Âge à nos jours, sous la dir. de N. Coquery et A. Bonnet, Paris, Mare & Martin, 2015, p. 38-45.

Présentation de l’ouvrage :
Il est peu de questions qui aient donné lieu à un aussi grand nombre de controverses que celle du luxe. La raison en est simple. Continuer la lecture

[Intervention] The hidden face of public debt in 16th century France (Nadia Matringe)

22 janvier 2016
Kolloquium Westeuropäische Geschichte
Historisches Seminar. Ludwig-Maximilians-Universität München

Dans le cadre d’un workshop organisé par le Prof. Dr. Mark Hengerer,
intervention de Nadia Matringe :

The hidden face of public debt in 16th century France.
Merchant banks and the organization of the loan market

Programme du workshop (pdf)

[Intervention] Fournir la draperie italienne : le commerce des laines d’Angleterre au XVe siècle (Matthieu Scherman)

Marche_Mat_Prem_VeniseNov2015Le troisième atelier du programme commun Casa de Vélasquez-École française de Rome, « Le marché des matières premières dans l’Antiquité et au Moyen Âge », se déroulera à Venise (Università Ca’ Foscari Venezia) les 12 et 13 novembre 2015. Après deux ateliers sur les thèmes « Les lieux des échanges » (Rome, octobre 2013) et « La circulation des matières premières : routes, moyens, acteurs » (Madrid, octobre 2014), cet atelier se consacre aux acteurs et à l’organisation des marchés.
Matthieu Scherman y présente une communication sur l’approvisionnement en laines d’Angleterre de l’industrie textile italienne : « Fournir la draperie italienne : le commerce des laines d’Angleterre au XVe siècle ».

Il mercato delle materie prime: 3. Gli attori e l’organizzazione del mercato : programme de l’atelier (pdf)

[Article] Les milieux d’affaires florentins, le commerce des draps et les marchés ottomans (Ingrid Houssaye Michienzi)

Carte marine, Mecia de Viladestes me fecit in anno MCCCCXIII, détail. Source : Bibliothèque nationale de France, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55007074s

Carte marine, Mecia de Viladestes me fecit in anno MCCCCXIII, détail. Source : Bibliothèque nationale de France, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55007074s

 Ingrid Houssaye Michienzi, « Les milieux d’affaires florentins, le commerce des draps et les marchés ottomans à la fin du XVe et au début du XVIe siècle », Mélanges de l’École française de Rome – Moyen Âge [En ligne], 127-2, 2015, mis en ligne le 12 octobre 2015.
URL : http://mefrm.revues.org/2753

Résumé
Les activités des négociants florentins, grâce à d’importants dépôts d’archives sur lesquels se sont penchées plusieurs générations d’historiens, sont relativement bien connues, mais il est des lacunes historiographiques persistantes qui nécessitent d’être comblées. Ainsi, si les relations commerciales de Venise, de Gênes, d’Ancône ou de Raguse avec l’Empire ottoman ont fait l’objet de nombreux écrits, Florence et ses marchands sont quasiment absents de l’historiographie. Ce présent article a ainsi pour but à la fois de combler ce vide historiographique et de bouleverser l’image classique d’une Méditerranée orientale dominée par Gênes et Venise et leurs constantes rivalités. Le corpus réuni, composé de documents issus de la pratique des affaires – registres de comptes et correspondances – offre d’abondantes informations sur le commerce qui était alors effectué dans l’Empire par les marchands florentins et permet d’analyser leurs mécanismes d’insertion sur les plus importants marchés de l’Empire ottoman à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle.

[Intervention] Yellow dyes of historical importance IV. Sawwort (Serratula tinctoria L.) and weld (Reseda luteola L.) in the Florentine Dye company “Francesco di Giuliano Salviati e Comp., tintori d’arte maggiore”, 1483-1498 (Dominique Cardon, Ingrid Houssaye Michienzi)

Dyes in history 34 - copieDyes in History & Archaeology 34,
University Ecclesiastical Academy of Thessaloniki, 21-24 octobre 2015

http://www.dha2015.gr

This presentation is the continuation of several former presentations at DHA meetings: it is the fourth part of the first author’s series “Yellow dyes of historical importance” (DHA 13, 14 and 16/17) and it offers a focus on the yellow dyes that allowed the Salviati company of Arte della Lana (specializing in broadcloth production) to export so many green broadcloths to Constantinople and the Ottoman Empire, as presented last year at DHA 33 in Glasgow. Continuer la lecture

[Intervention] Cross-Referencing Data in Account Books and Textile Fragments (Suzanna Lassalle)

Exploring_Early_Modern_Dress - copieDans le cadre de la conférence inaugurale du projet Dressing the Early Modern Network

Communication de Suzanne Lassalle :
« Cross- Referencing Data in Account Books and Textile Fragments »

Exploring Early Modern Dress : The Merits and Challenges of Diverse Sources.
Inaugural Dressing the Early Modern Network Conference
Dutch University Institute for Art History (NIKI) Viale Torricelli 5, 50125 Florence Italy,
Saturday, 1September 2015.
www.dressingtheearlymodern.com
Programme de la conférence inaugurale du 19 septembre 2015 (pdf).

Argumentaire de la conférence :
The field of early modern dress history draws from a variety of sources in order to map out fashions and trends within the confines of readily available early modern source materials. The analysis of a vast range of sources is done in the context of an interdisciplinary research where different research fields and schools of thought collide and emerge in the form of dress history. Pictorial representations of early modern dress together with surviving garments, garment fragments and textiles form some of the obvious tools from which information is drawn and pieced together. Archival sources, including house inventories, account books and sumptuary legislation, among others, have also consistently been employed to verify the various types of garments used in the early modern period. However, while each of these sources have their definite merits, they also pose considerable challenges due to the fact that they can sometimes be fragmented. The conference aims to generate a discussion about the benefits and advantages, as well as the limitations and constraints that the plethora of these diverse sources pose in order to build a solid platform from which researchers can draw conclusions about early modern dress history.