Publications des membres à partir de la documentation Salviati

Ingrid Houssaye Michienzi, « Reconstruire des réseaux d’affaires à partir de sources comptables : des exemples toscans (XIVe-XVIe siècles) », dans H. Bresc dir., Réseaux politiques et économiques, Paris, Édition électronique du CTHS (Actes des congrès des sociétés historiques et scientifiques), 2016, p. 123-134.

, « Les milieux d’affaires florentins, le commerce des draps et les marchés ottomans à la fin du XVe et au début du XVIe siècle », Mélanges de l’École française de Rome – Moyen Âge [En ligne], 127-2, 2015, mis en ligne le 12 octobre 2015. URL : http://mefrm.revues.org/2753

Nadia Matringe, La banque en Renaissance. Les Salviati  et la place de Lyon au milieu du XVIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, 418 p. (collection « Histoire »).

—, « Le commerce du fil de soie et des soieries à Lyon au XVIe siècle : un luxe italien ?»,  in N. Coquery et A. Bonnet (dir.), Le Commerce du luxe. Production, exposition et circulation des objets précieux du Moyen Age à nos jours, Paris, Ed. Mare & Martin, 2015, p. 38-45.

Agnès Pallini-Martin« Notes sur un témoignage inédit : les ricordi du « Libro debitori e creditori » de Giuliano da Gagliano (1503-1521) », Laboratoire italien [Online], 17 | 2016, Online since 30 August 2016.

—, « la gestion et la maîtrise du temps et de l’espace dans la pratique marchande de la compagnie Salviati de Lyon autour de 1500 »,  Mélanges de l’École française de Rome – Italie et Méditerranée modernes et contemporaines, 125-1, 2013. URL :  http://mefrim.revues.org/1245

—, « L’installation d’une famille de marchands-banquiers florentins à Lyon au début du XVIe siècle », dans J.-L. Gaulin, S. Rau, Lyon vu/e d’ailleurs (1245-1800), échanges, compétitions et perceptions, Lyon : PUL, 2009, p. 71-89.

Joana Sequeira, «Entre Lisboa e Pisa: alguns exemplos de viagens comerciais no terceiro quartel do século XV», in Rui Macário (Ed) – Ao tempo de Vasco Fernandes. Viseu: DGPC/ Museu Grão Vasco/ Projecto Património, 2016, pp. 173-185.

—, « Michele da Colle : um mercador pisano em Lisboa no século XV », dans N. Alessandrini, S. Mateus, M. Russo & G. Sabatini (orgs.), Con gran mare e fortuna: Circulação de mercadorias, pessoas e ideias entre Portugal e Itália na Época Moderna, Lisboa, Cátedra A. Benveniste da Faculdade de Ciências Sociais e Humanas da Universidade de Lisboa, 2015, p. 21-34. Disponible sur : https://www.academia.edu/21154420/Michele_da_Colle_um_mercador_pisano_em_Lisboa_no_s%C3%A9culo_XV

—, « A companhia Salviati-Da Colle e o comércio de panos de seda florentinos em Lisboa no século XV », De Medio Aevo, 7, 2015-1, p. 47-62. Disponible sur : http://capire.es/eikonimago/index.php/demedioaevo/article/view/140/249

Matthieu Scherman, « Observations sur les conséquences financières d’une crise politique: l’expulsion des Florentins de Venise vue de la comptabilité Salviati (1451-1454) », dans Le crisi finanziarie. Gestione, implicazioni sociali e conseguenze nell’età préindustrial, a cura di Giampiero Nigro, Florence, Florence University Press, 2016, p. 395-409.

—, « Les “pauvres de Dieu” et les marchands-banquiers, la redistribution chez les Salviati de Londres (vers 1445-vers 1465) », Traverse. Revue d’histoire, 1, 2015, p. 65-78.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.