[Article] Les « pauvres de Dieu » et les marchands-banquiers, la redistribution chez les Salviati de Londres (vers 1445-vers 1465) (Matthieu Scherman)

Traverse_1_2015Le n°1/2015 de la revue Traverses. Zeitschrifr für Geschichte. Revue d »histoire consacre son dossier thématique, dirigé par Andreas Behr, Gisela Hürlimann, Sonia Matter et Malik Mazbouri, au thème « Umverteilen – Redistribution ».
A partir de la documentation comptable des Salviati de Londres, Matthieu Scherman y publie un article dans lequel il examine les pratiques redistributives des marchands-banquiers florentins du XVe siècle.

Matthieu Scherman, « Les “pauvres de Dieu” et les marchands-banquiers, la redistribution chez les Salviati de Londres (vers 1445-vers 1465) », Traverse. Revue d’histoire, 1, 2015,p. 65-78.

Résumé
Grâce à une documentation exceptionnelle, il est possible de s’interroger sur les pratiques redistributives de marchands-banquiers florentins au 15e siècle. Les Salviati, grande famille de Florence, participent à la production textile et aux flux commerciaux et financiers qui dynamisent l’Europe. Les registres comptables de l’agence de Londres des Salviati disposent d’un compte «Pauvres de Dieu» et, selon les statuts de la compagnie, 2% des «avances» devaient leur être reversées. Les précisions des comptes permettent de s’interroger sur les modalités et l’identité des personnes bénéficiaires de la redistribution des Salviati de Londres. Evidemment, les religieux en sont les principaux récipiendaires. Toutefois, une particularité transparaît dans la direction des dons: sans que les Anglais ne soient oubliés, les Italiens de passage ou demeurant à Londres sont les principaux récipiendaires de la redistribution, une redistribution d’ailleurs surveillée par la «nation» florentine de Londres.
Par ailleurs, chez les Salviati, l’ouverture d’un compte «Pauvres de Dieu» semblerait être une spécificité des agences installées à l’étranger. En effet, si les agences de Londres et de Bruges disposent d’un tel compte, cela n’est pas le cas des agences de Florence et de Pise.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.